AnaboDiscount

Panier

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Panier Vérifier

Catégories

Fabricants

Newsletter

Winstrol, Stanozolol, 1ml, 50mg, Stargate

Winstrol, Stanozolol, 1ml, 50mg, Stargate

Winstrol, Stanozolol, 1ml, 50mg, Stargate

Plus de détails


11,00 €

Winstrol est un des stéroïdes les plus appréciés qui soit, on peut le constater avec tous les cas de dopage rapportés dans les médias. Par exemple, le stanozonol est une des substances qui a permis à Ben Johnson d’accomplir des sprints magiques. Cela a aussi donné à cet athlète exceptionnel des gains très visibles en muscles de qualité, fermes et bien définis, allant même jusqu’à faire l’envie de plusieurs bodybuilders. Durant le premier championnat de bodybuilding professionnel où les tests de dopages étaient en vigueur, le Arnold’s Classic 1990, le gagnant, Shawn Ray, et le très massif canadien pro, Nimrod King, ont tout deux testé positif au Winstrol(stanozonol). (Flex, juillet 1990).

Ce qui différencie le winstrol injectable de la plupart des autres stéroïdes est le fait que la plupart des stéroïdes sont dissous dans l’huile, tandis que le winstrol est dissous dans l’eau. Bien que la plupart des bodybuilders connaissant les stéroïdes savent la différence, l’application pratique de cette connaissance n’apparaît pas toujours: Les périodes entre les injections de winstrol depot doivent être plus courtes que pour la plupart des autres stéroïdes. La raison de cela est la relativement courte demie-vie des stéroïdes. Ceux qui sont dissous dans l’eau doivent être administrés au minimum à tous les deux jours, tandis que les meilleurs résultats sont observés lors d’administrations quotidiennes. La substance stanozonol est précurseur de la dihydrotestostérone, ce qui a pour effet d’empêcher la transformation en oestrogènes, la rétention d’eau est également très rare. Basée sur ces caractéristiques, l’utilité première de winstrol est évidente en ce qui a trait au bodybuilding: Préparation pour une compétition. Accompagné d’une diète réduite en calories et riche en protéines, winstrol depot donne aux muscles une apparence de dureté et de définition incomparable. Winstrol n’est habituellement pas le seul stéroïde utilisé lors d’une diète puisque son faible contenu androgène ne protège pas toujours l’athlète contre la perte de tissu musculaire. L’effet androgène manquant est souvent balancé par l’ajout de Parabolan. Même si il n’y a pas de preuve scientifique d’une action combinée entre Winstrol et Parabolan, basé sur plusieurs expériences pratiques, l’effet synergique semble probable. Les autres stéroïdes souvent pris en combinaison avec Winstrol en vue de préparation à une compétition incluent Masteron, Equipoise, Oxandrolone, Testostérone propionate, Primobolan, HGH.

Winstrol n’est pas utile uniquement pour les préparations aux compétitions, il peut aussi être utilisé dans une phase de gain de masse. Puisqu’il ne provoque pas de rétention d’eau les gains de poids rapides avec Winstrol depot sont assez rares. Par contre, un gain musculaire solide et une grande augmentation de la force se produisent, qui en plus demeurent habituellement même après l’arrêt du produit. Les bodybuilders qui veulent développer autant la force que la masse combinent souvent Winstrol Depot avec Dianabol, Anadrol, Testosterone, ou Deca-Durabolin. Avec une combinaison de 100 mg Anadrol/jour, 50 mg Winstrol Depot/jour, et 400 mg Deca-Durabolin/semaine l’utilisateur pénètre lentement dans les limites de dosage des athlètes ambitieux qui font de la compétition. Les athlètes plus âgés et les novices en stéroïdes peuvent faire de beaux progrès avec soit Winstrol Depot/Deca-Durabolin ou Winstrol Depot/Primobolan Depot. Ils utilisent ainsi une combinaison habituellement inoffensive qui provoque rarement des effets secondaires visibles. Cela laisse en même temps aux novices en stéroïdes amplement d’espace pour les produits plus "hard" dont ils n’ont pas besoin en cette phase de leur développement. Winstrol Depot est principalement un stéroïde anabolique avec un effet androgène modéré qui, toutefois, peut se manifester chez les femmes avec un dosage de 50mg/semaine et chez les hommes utilisant des dosages élevés. Les problèmes chez les athlètes féminins commencent habituellement lorsqu’une quantité de 50mg est injecté deux fois par semaine. Les effets de Winstrol Depot décroissent considérablement après quelques jours, c’est pourquoi un minimum de deux injections par semaine est requis. Toutefois, une accumulation indésirable d’androgènes dans l’organisme de la femme peut se produire, résultant ainsi en symptômes de virilisation. Mentionnons que chez les athlètes féminins ambitieux, une dose de 50mg de Winstrol Depot à tous les deux jours est la règle plutôt que l’exception. D’autres effets secondaires liés aux androgènes peuvent se produire autant chez l’homme que chez la femme.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

Donner votre avis